Rechercher
  • JGD

Vous avez dit consultant ? Pensons Partenaire & Partenariat !

Quelques conseils pour bien choisir...

Un consultant est généralement appelé lorsqu’une problématique d’Entreprise se présente à une équipe de direction, à ses collaborateurs et que seuls ils ne parviennent pas à dépasser.


Ecoute empathique

La communication doit s’établir avec une réelle empathie. Cela signifie que le consultant va tout faire pour «comprendre » la problématique évoquée. Cela nécessite de nombreuses « reformulations » respectueuses. Nul d’autre que le client ne connait mieux son Entreprise que lui ! Dialogue constructif

Ecoute, échanges libres, partage de compétences, travaux communs sur des hypothèses d’évolutions possibles, le conseiller se doit d’avoir systématiquement une approche « collaborative » Prise de conscience

Un bon conseiller ne vient « dire ce qu’il faut faire » mais « aider à la prise de conscience d’une problématique » !


Franchise

Un bon conseiller saura avec tact mettre en lumière les véritables difficultés que rencontre une entreprise ! Elle ne l’a pas choisi pour acquiescer à tout ce qui sera exprimé ! Modestie

Son approche doit être humble et modeste. Ainsi il saura se mettre au niveau de son interlocuteur qui affronte une difficulté. C’est l’Entreprise qui déploie tous ses efforts, le conseiller n’est qu’un « accompagnant ». Apprendre ensemble

C’est la clé essentielle !! Une Co-construction partagée et acceptée par tous

Le consultant n’est qu’un « passeur » capable d’accompagner une équipe d’hommes et de femmes qui sont dans une situation délicate. Mais ce sont ses qualités humaines que doit regarder l’entreprise pour le jauger

3 vues0 commentaire